top of page

Quelle structure choisir en tant que coach?

Aujourd'hui, je souhaitais vous parler des différents types de structures. Leurs avantages et leurs inconvénient et je vous expliquerai mon changement de SASU à Auto-entreprise.






La micro-entreprise:


Dans tous les secteurs ce statut est populaire pour les personnes qui viennent de se lancer. On peut l’appeler aussi “auto-entrepreneur”.

C’est un statut parfait si vous souhaitez tâter le marché sans engager d’investissement et être réactif car la création est très rapide. Le taux de cotisation sociale est de 22% avec un taux de cotisation fiscale de 2,2%. Le code APE du métier de coach de vie est 8559A.

Cependant, ce statut porte des inconvénients.


Les avantages:


Pour obtenir le statut c’est simple et la démarche prend moins de 10min. Vous pouvez vous inscrire sur le site officiel: https://www.lautoentrepreneur.fr/.

Pour commence votre activité vous recevrez votre statut en moins de trois semaines et pour arrêter les démarches sont simples aussi.

La comptabilité est allégée. Vous n’avez pas besoin d’un expert comptable, juste un cahier des dépenses et des recettes suffisent.

Vous n’êtes pas soumis à la TVA en dessous de 39 100 € euros HT facturé.

Vos cotisations sociales sont calculées sur la base d’un taux fixe lié à votre CA. Donc si vous n’avez pas de revenu pendant un mois vous n’aurez pas de cotisation social à payer.



Les inconvénients:


Il existe un plafond de CA à atteindre. Vous pouvez atteindre rapide ce plafond si votre activité fonctionne bien. Le plafond est fixé à 72600 euros HT.

Vous devez créer un compte bancaire professionnel pour votre activité de coaching. Cela implique les frais d’ouverture mais ça vous permettra de voir votre CA.

Les banques sont frileuses à prêter aux personnes avec le statut de micro-entreprise. Il est connoté négativement.


Le portage salarial:


Ce statut a été crée que pour les activités de service et consiste à signer un CDI/CDD auprès d’une société de portage. Il est donc très avantageux pour gérer les balbutiements de votre activité. Cela doit rester une situation transitoire si vous souhaitez vous développer et acquérir de la légitimité.


Les avantages:


Vous pouvez créer votre société et profiter des avantages d’être encore salarié (mutuelle, retraite, congés payés etc..)

Vous n’avez pas de responsabilité civile. Donc, vous avez moins de risques que l’EI.

La partie administrative de votre société est gérée par la société de portage.


Les inconvénients:


Votre entreprise n’existe pas vraiment car elle n’a pas de SIRET.

La société de portage récupère 10% de votre CA. Le chiffre peut varier légérement selon les sociétés. Il y aura des honoraires pour chaque client et des cotisations salariales et patronales.

Vous perdez une partie de votre autonomie car cette société pourra refuser des clients si elle estime qu’ils ne sont pas assez rentable.


L’entreprise Individuelle ou réel:


C’est un statut répandu car il est facile à gérer. Il est plus ancien que le statut d’auto-entrepreneur.


Les avantages:


Possibilité d'employer des salariés

Aucun capital social à prévoir

Vous avez droit à une comptabilité plus complète qu’avec le statut auto-entrepreneur.


Les inconvénients:


Les cotisations sociales varient car elles sont calculées par rapport à votre bénéfice annuel réel. Il est fortement recommandé de faire recours à un expert comptable.

Entreprise individuelle est dite “en nom propre”. Cela signifie que vous êtes le seul responsable de votre entreprise et de vos dettes. Si vous ne parvenez pas à y faire face, vos biens personnels (et ceux de votre conjoint si vous êtes mariés sous le régime de la communauté) pourront être pris. Pour éviter ce stress vous pouvez vous orienter vers EIRL qui est la même structure mais avec une séparation de partimoines.



L’entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL).


L’EURL se rapproche de la SARL avec sa différence d’être géré par qu’un associé unique.

Evidemment, elle demande des procédures un peu plus lourdes que les statuts vues ci-dessus.

Elle demande des investissements plus conséquents aussi.


Les avantages:


Votre patrimoine personnel est protégé. Votre engagement est limité à vos apports.

Meilleur crédibilité pour les banques.

Permet de recruter plus facilement

Vous pouvez choisir votre régime d’imposition entre IR et IS.


Les inconvenients:


Le coût est supérieur aux autres statuts pour la création et pour son fonctionnement (comptable etc..)

La création de la structure demande plus de temps ainsi que la liquidation.

Vous devrez avoir un expert comptable

Le système d’assurance social est faible et il est conseillé de mettre en place des contrats supplémentaires.


La société par Actions Simplifiées Unipersonnelles (SASU)


C’est une SAS mais avec un unique associé. C’est une structure très souple mais est la structure la plus onéreuse.


Les avantages:


C’est une structure idéal si vous préférez les dividendes à une rémunération.

Si vous bénéficiez d’aides à la création d’entreprise ce statut est à privilégier.

Les charges sociales sont prélevés directement sur la fiche de paie.

Bonne protection sociale


Les inconvénients:


Il y a plus d’administratif qu’avec les autres statuts

La protection social est plus cher et représente jusqu’à 75% du net.



Je vous conseille de prendre rendez-vous avec un expert comptable pour qu’il puisse vous orienter sur la meilleure démarche à suivre.


Personnellement, j'ai commencé avec une SASU pour cumuler à 100% l'ACCRE (pôle emploi) et pouvoir facturer. J'avais le statut de président donc je n'avais pas besoin de me verser de salaire. Je faisais juste des notes de frais pour augmenter mes revenues.

Si vous avez une micro-entreprise vous ne cumulerez pas à 100% le chômage, il sera déduit de votre chiffre d'affaire. Par exemple, vous facturez 1000 euros en Juin et vous avez 1300 euros de chômage. Pole emploi vous donnera 300 euros de chômage ce mois-ci. Cependant, cette argent de pole emploi ne sera pas perdu car cela va décaler votre date de fin de chômage.

Si, en juillet vous n'avez pas de chiffre d'affaire, vous touchez pleinement pôle emploi.


Après 1 an de Pôle emploi, j'ai changer de structure pour plus de simplicité car j'avais moins de 100 euros de charges par mois. Donc, le coût d'une société et la charge administrative n'était pas nécessaire.


Merci pour ta lecture Curieux Jardinier, n’hésite pas à partager, commenter et nous suivre sur instagram (@curieuxjardiniers).


Si tu as envie d’aller plus loin ou juste d’en savoir plus sur le coaching, je t’invite à programmer un appel de 30 minutes avec moi. Il te suffit juste de cliquer sur ce lien, c’est rapide et gratuit.

Bonne continuation!




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment arrêter de courir après le temps?

Il peut être difficile d'arrêter de courir après le temps, mais voici quelques idées qui peuvent vous aider : Faites une liste de vos priorités : listez tout ce que vous devez faire et mettez-les dans

bottom of page